Dans les coulisses du Tournoi de Trouville

casinodetrouville.jpg

J‘étais convié hier soir à assister au premier tournoi du Casino de Trouville. J’arrive sur les lieux à 19H, je suis reçu à l’accueil par le Directeur des Jeux que j’ai eu plusieurs fois au téléphone et qui m’a accordé l’accès au tournoi pour réaliser le coverage.


Quelques mètres plus loin, au milieu d’un petit attroupement, je retrouve RichardMaXXo et Ausou, deux joueurs membres de Caen Poker qui vont participer au tournoi. Nous sommes dans la période des inscriptions, les joueurs arrivent au fur et à mesure, parmi eux Willy Korchia, n°15 au classement des joueurs français de tournoi selon le magazine Live Poker de Février et futur n°2 dans celui de Mars. Plusieurs autres joueurs pro qu’on retrouve d’ailleurs dans ce classement comme Messieurs Attali Hubert & Eric ; ça vous plante le décor et fait monter un peu la pression. Je profite de cette attente pour jeter un oeil sur la structure. Les joueurs ont 3000 jetons au départ et les rounds sont de 20 minutes. Pour les blindes, voici l’augmentation :
+ 25-50
+ 50-100
+ 75-150
+ 100-200
+ 100-200-25
+ 150-300-50
+ 200-400-75
+ 300-600-100
+ 400-800-200
+ 500-1000-300

et ainsi de suite. Il y a 10 places payées, les 9 et 10ème récupèrent à peu de choses près leurs mises puis cela augmente progressivement pour terminer à 4000€ pour la première place.
Une fois les quarante joueurs inscrits, les places sont tirées et nous avons juste le temps de faire un tour dans une smoking room avant de s’orienter vers la salle.

Il est 20h30 lorsqu’on monte dans la Poker Room du casino. La salle du tournoi est à l’écart, surplombant tout le casino ce qui permet d’être au calme car nous n’entendons presque pas les machines à sous, parfait pour la concentration des joueurs. Ausou est à la table 3, avec Willy Korchia et également la seule femme du tournoi qui a terminé 2ème d’un tournoi Ladies il y a quelques mois, excusez du peu. Richard lui est à la table 4, juste à côté de la croupière qui au passage m’a semblé être la plus à l’aise pour dealer, les autres croupiers semblaient manquer un peu d’expérience ce qui parait normal étant donné que le casino n’a ouvert des tables de Poker que depuis quelques mois.

Les joueurs s’installent, je prends quelques photos puis me placent derrière le bar pour être un peu en hauteur par rapport aux tables et mieux voir ce qu’il se passe. Je suis avec attention la première main de la table 2 pour prendre « la température » : un jeune joueur relance à 100 dans un pot de 200 sur un flop Dans les coulisses du Tournoi de Trouville dans 6. Autour du Poker card_Kscard_6s dans 6. Autour du Pokercard_3h, les trois autres joueurs dans le coup callent assez rapidement. La turn est un card_7d ; le jeune relance une nouvelle fois de 100 alors que le pot est maintenant de 600, forcément les joueurs continuent de payer, ça « sent » le tirage à plein nez mais avec la côte pourquoi se priveraient-ils ! la river est un card_8s qui fait rentrer pas mal de tirages possibles, le jeune relance une nouvelle fois mais à 300, le joueur au bouton calle et retourne une petite flush avec card_7scard_5s alors que le jeune avait card_Kccard_Jd. Je me dis alors que si le niveau est similaire à chaque table, nos deux caennais devraient pouvoir faire quelques choses car cet exemple est assez significatif des premières mains que j’ai pu voir au début du tournoi.

Il faut attendre la fin du premier round pour entendre le premier « TAPIS » : le joueur a card_Khcard_Kc et est payé par card_Ahx sur un flop card_3hcard_5hcard_Qh, la turn est un card_Ks mais le card_8h sort à la river, premier joueur out. Il va être suivi par Willy Korchia qui, short stack après avoir perdu un gros coup contre Ausou sur un check raise bien senti de notre caennais, pousse tous ses jetons avec card_8hcard_8c, payé par card_Ad2card_As. Chaque joueur trouve son brelan (un as au flop, un 8 à la river) mais les paires d’as ont tenu leur rang hier soir car je n’en ai pas vu une seule se faire craquer.

Ausou continue sa marche en avant en prenant une grosse partie du stack de la seule joueuse du tournoi avec la quinte max contre la quinte seconde. Richard de son côté ne touche pas de jeu, je ne le vois presque pas bouger. Nous arrivons à la première pause, Richard a 2900 en jetons et Ausou est monté à 7700. Nous en profitons pour partager un peu nos points de vue et nous sommes d’accord pour dire qu’il y a la possibilité de faire un résultat.

Les sorties vont s’enchainer et nous approchons la trentaine de joueurs. A ce moment là, Le floor directeur me demande mon avis de joueur et organisateur de parties pour savoir si je continuerai à équilibrer les 4 tables ou si je repartirai sur 3 tables pleines. Suite à notre discussion, il décide de faire trois tables pleines ce qui permet aux joueurs de pouvoir « respirer » un peu. Le stack moyen étant assez bas, cela permet de voir le cycle de blindes se rallonger au grand bonheur des short stacks. J’ai trouvé cela très réactif et pro-actif de sa part ; cela montrait bien que son but était avant tout le plaisir des joueurs.

Richard est en difficulté, son stack ne cesse de fondre. Il arrive à doubler sans montrer ses cartes : il est de grosses blindes avec une main pareillée, ils sont trois dans le coup et le flop lui donne tirage couleur donc il envoie tapis mais ne sera pas payé. De son côté Ausou perd un coup alors qu’il sent le joueur un peu faible mais il ne prend pas de risques, il couche sa main. Arrive le deuxième break, Richard est à 2800, Ausou à 5800 mais il ne reste plus que 20 joueurs. L’expression de cette pause restera « il faut doubler » !

Malheureusement, Richard va sortir 19ème malgré un brelan floppé battu par le même brelan mais un kicker supérieur, quel dommage que le jeu ne soit pas venu. Par contre Ausou décolle et monte dans un premier temps à 13000 jetons. Nous nous retrouvons presque à la bulle, plus que 12 joueurs, quand arrive un gros coup : il a card_Qhcard_Jd et trouve une quinte max ; un joueur très agressif parle derrière lui, Ausou montre de la faiblesse donc l’autre joueur tente un coup de bluff en envoyant son tapis. Il gagne ce coup et passe à près de 24000, on sent que c’est un tournant car la bulle éclate et tout le monde se retrouve pour la table finale. Ausou est chip leader ou au pire 2ème en jetons.

Dès le début de la table finale, les joueurs vont faire un deal entre eux, le casino n’ayant pas le droit de prendre part à un quelconque arrangement. Un peu contre son gré, Ausou accepte le deal après avoir fait accepté que les deux premièrers places soient mieux payées plutôt que le prizepool soit complètement divisé entre les joueurs. Du coup, il y aura 2000€ pour la 1ère place, 1500€ pour le 2ème et 1000€ pour tous les autres. L’effet pervers de ce deal est que le niveau s’est détérioré ; ça boite un peu dans tous les sens sans vraiment de grosses mains. Par contre cela va permettre à Ausou de prendre un pot énorme sur un call énorme : il relance sur un flop card_Qccard_9hcard_6s, un 1er joueur fait tapis (il avait joué beaucoup toutes les mains depuis le deal) suivi par les deux autres joueurs dans le coup. Ausou les couvre tous très largement, du coup il calle avec card_8ccard_8d et se retrouve contre card_Ahcard_Ks, card_Kccard_Ts et une autre main à tirage (dont je n’ai plus mémoire lol). La turn et la river sont deux briques, il sort trois joueurs en un coup, énorme !

Il va être tout proche de sortir un autre joueur juste derrière mais il se prend un bad beat. Alors qu’ils sont à tapis préflop, son adversaire est bien mal engagé dès le flop : Ausou card_Qccard_Th contre card_Qdcard_2s, flop card_Tsxcard_6d mais la turn est card_3d et la river card_8d. Il perd un autre coup toujours à tapis contre ce même joueur et lui laisse au passage le lead du tournoi.

Ils se retrouvent tous les deux pour le heads up qui va tourner à l’avantage de son adversaire. La dernière main sera une paire servie pour Ausou contre deux overcards qui vont trouver une paire au flop. Très belle 2ème place, même si je reste convaincu que le deal lui aura été défavorable car je le voyais bien gagner si tout le monde était resté sérieux. Il est un peu plus de 2h du matin, les joueurs vont chercher leurs gains pour effectuer la redistribution entre eux. Pour ma part je vais attendre avec Richard pour dire au revoir aux organisateurs avant un retour sur Caen pour un repos bien mérité (journée de 21h quand même lol).

Je tiens à remercier le directeur des jeux et le floor directeur pour leur accueil et leur amabilité.

Les prochains tournois se tiendront le 26 Avril et 24 Mai 2008.

Voici les interviews de nos champions :

Das : Tout d’abord félicitations pour cette 2ème place, quelle a été ton 1er sentiment à la fin de ce HU ?

Ausou : Merci, c’était mon premier vrai tournoi, je l’ai pris bien au sérieux j’ai essayé de ne pas commettre trop d’erreurs surtout qu’il y avait quelques très bons joueurs pro très connus, à la fin du HU je réalisais pas encore ce qui se passe mais j’étais trop content de pouvoir arriver jusque là.

Das : Le deal entre les joueurs ne t’était pas spécialement favorable vu que tu étais 1er ou 2ème en jetons à ce moment là, tu as accepté pour t’assurer un gain minimum ou plutôt par convenance vis à vis des autres joueurs ?

Ausou : Oui c’est vrai que le deal a été fait un peu trop tôt (lol) mais bon mon premier but c’était de prendre le max de plaisir l’ambiance était sympa, il y avait 3 short stack je devais être 1er ou 2ème en chips tout le monde était d’accord pour un deal de partage du prizepool ce qui m’arrangeait pas trop ; c’est pour ça que je leur ai proposé de faire 1000€ garanti + 500€ au 2ème 500€ et 1000€ au 1er 1000€, le deal final que tout le monde a accepté.

Das : Tu as de bons résultats en ce moment avec une qualification pour la télé réalité de NRJ12 (même si nous savons que tu n’as finalement pas pu y aller) et cette 2ème place, quelle est selon toi ton point fort qui t’a apporté cette réussite ?

Ausou : J’ai passé énormément de temps à essayer de m’améliorer. J’ai tout d’abord étudié le jeu, en lisant des livres, des articles ainsi que des discussions sur les différents forums. Mais je crois que ma qualité première reste la patience, je ne suis pas « on tilt » facilement.

Das : Dernière question, pour un premier tournoi du Casino de Trouville, peux tu nous dire ton ressenti sur l’organisation et l’ambiance ?

Ausou : Bon, l’organisation était un peu juste mais en générale c’est pas mal pour un premier tournoi (heureusement que tu étais là sinon on était dans la mouise, lol). L’ambiance était super, les joueurs sympa, c’était génial quoi.

Das : Richard, tu viens de sortir 19ème de tournoi, le jeu n’était malheureusement pas au rendez vous, quel est ton 1er sentiment ?

Richard : Pour ma part, c’était mon premier tournoi avec un buy in conséquent, donc je voulais savoir si cela allait affecter mon comportement et mon jeu, cela n’a pas été le cas.
Je suis un peu déçu par le fait que je n’ai pas touché de cartes privatives tout au long de la partie (0 paire … AQ et AJ seront mes 2 seules mains de la soirée), ce qui m’a fait stagné autour du stack de départ, dès lors que nous sommes arrivés au 4ème round 100/200 avec les antes, c’est devenu difficile pour moi. Peut être que j’aurai partir en bluff lorsque j’avais un peu de chips, mais on espère toujours toucher. Et puis mon all in short stack préflop avec K9 ou je floppe mon brelan de K pouvait me faire tripler + les antes aurait pu me relancer, mais battu par kicker Q.

Das : Comment trouvais tu le niveau en règle générale ?

Richard : Sur ma première table, je n’ai pas trouvé le niveau « extraordinaire », beaucoup de calls, des relances rarement triplées, je m’attendais à un jeu plus agressif, finalement c’était relativement « calme ». Sur la deuxième table, les joueurs ayant un niveau plus faible ont sauté je pense (Avec moi !).
Mais, je n’ai pas eu la chance de jouer contre les meilleurs puisque je sors 19ème !

Das : Tu es resté avec moi jusqu’à la fin du tournoi, spectateur de la très belle 2ème place d’Ausou, un petit mot sur sa performance

Richard : Tout d’abord, nous avons fait sa connaissance et c’est un mec sympa ! En ce qui concerne sa performance, je ne l’ai vu qu’en TF après le deal, donc le jeu était, nous dirons « space », mais vu son stack à l’approche de la TF, je suis sur qu’il a bien maîtrisé sa partie, GG à lui et puis sa perf pour NRJ prouve qu’Ausou is a good player !

Das : Pour finir, le tournoi se déroulait dans une salle à part, comment as tu trouvé le cadre et l’organisation ?

Richard : Accueil très sympa par les responsables du tournoi.
Au niveau logistique, manquait un tournament director, car à nous étions en manque d’informations (temps, stack moyen, sorties) ! Je trouve cela un peu limite pour un tournoi en casino
Les tables, les chips « céramiques » et cartes m’ont convenus.
Pour le cadre, impeccable sauf la clim inexistante, donc température very hot, avec d’ailleurs beaucoup de maux de tête (hors partie lol !), et puis beaucoup de temps perdu an niveau du deal et des antes, les rounds étant de 20 min, très peu de mains jouées, dur pour les shorts stack comme moi.

En conclusion, je dirai un plasma avec TD + clim et c’est nickel pour le confort, et puis je préfèrerai une structure de blindes différentes (et la suppression des antes pour éviter la perte de temps), mais nous savons que le tournoi doit impérativement être terminé à la fermeture du casino, ceci explique cela ! Voilà, à refaire…peut être !

 


2 commentaires

  1. marianne dit :

    Félicitations pour ton compte-rendu !
    Cela donne envie d’aller faire un tour au casino.
    Bravo Ausou ;-)

  2. DasAmnesiac dit :

    Merci Marianne, ca a été un week-end éprouvant mais c’était super sympa de pouvoir faire ce coverage :)

Répondre

gta legende |
metalgear |
boblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | spartanseize
| battle
| programateurpilout