Garder le contrôle du pot (Partie II)

bigstack.jpg

Pas de parties live ce week-end donc je vous mets la 2ème partie de l’article pour apprendre à garder le contrôle du pot. Bonne lecture Rire

« Dans la première partie de l’article consacré au « contrôle du pot », nous avons abordé une situation en Hold’em où il était bon de checker à la turn même si l’on pense avoir la meilleure main. Le check permet principalement de prévenir le possible danger que votre adversaire ait une grosse main mais aussi de contrôler le pot, chose importante en Hold’em No Limit.

Nous allons pousser cette idée encore plus loin et analyser un cas où un check peut être joué de façon encore moins conventionnellement. Jetons un coup d’œil à cet exemple :

Exemple #1

Vous relancez pre-flop avec kh.jpgks.jpg et vous êtes payé par la big blind. Le flop donne qd.jpgqc.jpgjd.jpg et votre adversaire suit votre grosse mise. La turn donne un innocent 3s.jpg et votre adversaire check.

Que faut-il faire dans ce cas présent?

Ici, un check peut être inapproprié car non seulement vous êtes sûrement devant mais votre main perdra également de la valeur. Votre adversaire est probablement à tirage et il serait une erreur de lui donner une carte gratuite. Mais le scénario n’est pas aussi claire qu’avant, donc il serait préférable de checker.

Si vous avez un adversaire en face qui a une forte tendance à bluffer la river, c’est l’occasion idéal de le faire payer. Ainsi, la valeur que vous perdez à la turn, vous la récupererez à la river. Analysons pourquoi le check à la turn est une bonne idée en évaluant les différentes possibilités.

Votre adversaire à une brelan ou mieux

Comme nous l’avons évoqué avant, nous avons vraiment peur de nous faire check-raiser sur la turn si nous la misons. Ainsi, on pourrait se faire bluffer par une main à tirage telles que td.jpg9d.jpg.

Notre check à la turn montre que nous allons payer une mise à la river, mais nous limitons ainsi les dégâts. Cependant, notre scénario final peut avoir différentes facettes. Si la river donne une carte dangereuse qui complète un tirage (par exemple le 8d.jpg,9d.jpg ou un ad.jpg). et votre adversaire fait une mise assez conséquente, vous pouvez être presque sûr que vos rois sont battus car il a soit touché dès le flop ou sur la river.

L’idée de carte gratuite est quelque chose de très important, mais nombre de joueurs y donne trop d’importance. Si nous comparons le fait de miser au flop et de checker la turn, il est important de prendre conscience d’une chose. Si vous misez, vous n’allez sûrement pas miser assez pour éviter que votre adversaire paye son tirage. Donc, vous auriez tort de vous dire qu’à chaque fois que vous misez, vous allez gagner. Il y a certains scénarios où votre adversaire paye et touche sa river, alors l’argent que vous avez investi à la turn, vous le perdez. Bien sûr, si vous saviez que votre adversaire était à tirage, vous auriez eu tort de lui donner une carte gratuite.

Votre adversaire n’est pas à tirage et vous le battez

Ce scénario veut probablement dire que votre adversaire à une paire de valets ou paire intermédiaire. Cependant, une main intermédiaire sur un tel board n’est pas une très bonne main, et certains adversaires partiraient dès la turn de toute façon, peut importante la valeur de leur main. Il y a très peu de joueurs qui vous suivraient jusqu’à la river avec une paire de valets. Mais ici, la situation change si vous checkez la turn car votre adversaire aura du mal à jeter ses mains si une brique tombe à la river. La raison principale est que vous avez masqué votre main. Vous avez montré que vous étiez à tirage et que vous l’avez manqué et que vous essayerez de bluffer à la river.

Votre adversaire est à tirage dès le flop

Il y a de nombreux tirages possibles avec K10 ou 109 pour un tirage quinte, n’importe quel carreau pour un tirage couleur et td.jpg9d.jpg pour un tirage quinte flush.
Le facteur crucial dans ce scénario est que votre adversaire ait manqué son tirage et mise beaucoup sur la river. Une fois que vous avez checké la turn, beaucoup d’adversaires penseront que vous êtes faible et pense à l’éventualité de bluffer à la river. Les joueurs qui manquent un tirage bluffent souvent sur la river, vous pouvez alors gagner beaucoup.

Vous avez également un problème avec un tel scénario car vous ne savez pas si la river lui a complété son tirage quinte ou son tirage couleur. Une fois qu’il paye votre mise au flop, vous devriez vous dire qu’il ne paye pas seulement avec un tirage quinte. C’est pourquoi, si un neuf, qui n’est pas de carreau, tombe à la river et votre adversaire fait une grosse mise, il serait alors bon de payer. Vous aurez de bonne chance de voir le tirage manqué de votre adversaire.

Développer cette stratégie

Le fait de faire un tel check à ce moment là de la main est quelque chose de très difficile à mettre en pratique. Cependant, au fur et à mesure que votre jeu se développera, vous allez apprendre à varier votre jeu.

Si vous avez une bonne lecture de votre adversaire et que vous pensez qu’il est à tirage, il serait juste de miser gros sur la turn afin de lui enlever la côte.

Cependant, souvenez vous qu’au poker, une bonne option n’est pas nécessairement la meilleure. Deux scénarios sont possibles, soit une carte qui complète un éventuel tirage tombe à la river, alors vous devriez jeter votre main, soit une brique tombe et vous allez profiter d’un gros bluff à la river. Ainsi vous perdrez moins en checkant la turn qu’en misant la turn et en voyant une carte dangereuse arriver à la river. »

Source PokerNews

 

gta legende |
metalgear |
boblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | spartanseize
| battle
| programateurpilout