Faire le moins d’erreurs possible

gambler.jpg

En fait, cela n’est pas tout à fait exact parce que si vous faites plus d’erreurs que votre adversaire, vous allez continuer de perdre. Mais quelques fois, il peut être à votre avantage de faire délibérément des erreurs dans votre jeu afin que vos adversaires fassent de plus grosses erreurs.

Avant que vous ne pensiez que j’ai complètement perdu la tête, prenons l’exemple qui suit. Un joueur prévisible en position UTG+1 ouvre avec une relance à 3.50$ sur une table de cash game six handed NLHE 0.50$/1$. Vous avez (10-Spades)(9-Spades) au bouton et vous payez. Vous avez tous les deux 100$ de tapis au début de la main. Maintenant, ce style de jeu est une erreur, pas une grosse mais une petite.

Mais vous avez observé que votre adversaire jouait serré et de façon prévisible, ce qui la pousser à faire quelques grosses erreurs par le passé. Alors comment profiter de ses faiblesses? Simplement, en jouant un maximum de coups avec eux. Les erreurs se voient sous différentes formes, mais les deux choses que vous recherchez est de déstacké votre adversaire lorsque vous floppez une grosse main et de prendre le pot lorsqu’ils ratent le flop.

Lorsque votre adversaire couche la meilleure main, alors ils auront commis une erreur encore plus grosse que s’il avait couché pre-flop puisque le pot sera déjà beaucoup plus conséquent et qu’il aura contribué à gonfler le pot. En l’occurrence ici, vous avez vu votre adversaire pratiquer un poker prévisible et serré mais vous avez également vu votre adversaire se faire déstacké avec de belles mains telles que AK sur un flop A-7-2 et AA sur un flop K-J-7.

Donc, vous pourrez en déduire que vos adversaires ont du mal à jeter certaines mains. Mais vous avez aussi observé que votre adversaire relançait pre-flop pour ensuite attaquer et se coucher sur une relance avec un flop 7-4-2, ce qui indique qu’il fait un continuation bet avec des overcards pour ensuite se coucher sur une relance. Donc, dans l’exemple donné, vous pratiquez un jeu contestable en suivant votre adversaire avec des suited connectors dans le seul but de lui faire faire une plus grosse erreur que vous.

Lorsque je m’assoit à des tables low stakes, on dirait que les joueurs ont la même tendance, ils attendent que leurs adversaires fassent une erreur. Cela était une pratique très courante durant les dernières années lorsque certains joueurs pratiquaient un style loose. Maintenant, cette tendance tend à disparaître de plus en plus.

Source PokerNews

 

gta legende |
metalgear |
boblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | spartanseize
| battle
| programateurpilout