Lexique et Bases du Poker

dictopoker.jpg

Je vais vous parler du Texas Hold’em No Limit. Vous pourrez trouver pas mal de vocabulaires utilisés dans les discussions sur les forums (Caen Poker ou Club Poker par exemple) et dans mes comptes rendu de parties ainsi que les bases de ce jeu si vous souhaitez vous tenter une petite partie.

Quelques règles de base :

- Le No Limit Texas Hold’Em (NLHE) se joue avec un jeu de 52 cartes (sans joker). Chaque joueur dispose de 2 cartes personnelles et de 5 sur le board (3 au flop + la turn + la river). Il y a un tour d’enchères avant le flop, au flop, à la turn et à la river. Le but est de faire le meilleur jeu de 5 cartes sachant qu’on peut utiliser :

- les 2 cartes de son jeu + 3 du board ; ex -> votre main AT, board A-K-6-2-T donc votre main finale est paire AA + paire TT + K

- 1 seule carte de son jeu + 4 du board ; ex -> votre main A3, board A-A-Q-Q-6 donc votre main finale est full des as par les dames (AAAQQ)

- Aucune carte de son jeu mais les 5 du board ; ex -> votre main 32, board A-A-Q-Q-6 donc votre main finale est paire AA + paire QQ + 6

- Pour qu’un tour de mise soit fini, il faut :

- Que les joueurs soient d’accords sur le montant misé cad qu’ils aient le même montant de jetons devant eux sur le tapis.

- Qu’il ne reste qu’un seul joueur dans le coup et dans ce cas on passe à une autre donne.

- Qu’un joueur soit tapis et qu’il ait été payé par un ou plusieurs joueurs restants en jeu.

- Une relance doit être au moins équivalente à une BB ; si la BB est de 4€, pour relancer il faut mettre minimum 8€ ; si la relance de 8€ est sur-relancée il faut mettre minimum 16€.

- Le jeu préflop à 2 est un peu différent qu’un jeu préflop à 3 car à 2 joueurs le bouton/dealer est également le SB alors qu’à 3 il y a distinctement le bouton/dealer, le SB et le BB (dans l’ordre).

- Distribution des cartes :

- On brûle toujours la carte du haut du paquet avant de mettre le flop, la turn et la river

- Si une carte est vue lors du 1er tour de donne on doit recommencer à distribuer la totalité des cartes ; si par contre cela arrive au 2ème tour, on continue à distribuer les cartes et on donne une nouvelle carte au joueur victime à la fin de la donne. La carte vue est annoncée brûlée, elle remplacera la carte brûlée avant le flop et on la laisse visible pendant le coup (le fait de savoir que cette carte est brûlée peut influencer le coup).

- Le bouton change à chaque tour en allant toujours dans le sens des aiguilles d’une montre.

Les combinaisons possibles :

combinaisons.jpg
Position :
Bouton/Dealer : représente la personne qui distribue les cartes
SB : small blind : somme d’argent que la personne située après le bouton/dealer est obligée de mettre à chaque nouvelle donne.
BB : big blind : double de la SB et forcément le joueur situé juste après la small blind.
UTG (Under the gun) : joueur placé juste après le BB
Cut off : joueur qui est juste avant le joueur au bouton
Early position : les joueurs SB, BB, UTG et UTG +1
Late position : joueurs au Hijack (cut off -1), cut off et bouton
Middle position : entre early position et late position

positionaupoker.jpg

Les Actions :
Check ou passer: fait de donner la parole au joueur suivant tout en restant dans le coup. On peut également checker en dernier de parole pour aller voir le flop/la turn/la river ou voir le showdown (cf termes divers)

Limp : fait de rentrer dans un coup en payant la big blind préflop.

Call ou suivre : fait de payer une relance préflop ou une ouverture au flop/turn/river.

Bet ou ouverture : fait d’être le 1er à mettre des jetons « au milieu ».

Raise ou relance : fait de relancer quelqu’un qui a fait un bet.

Reraise ou sur-relance : fait de sur-relancer quelqu’un qui a fait une relance.

Fold : fait de se coucher, soit préflop soit suite à un bet/raise/reraise.

Tout ce qui est sur le tapis :
Flop : les 3 premières cartes communes
Turn : la 4ème carte commune
River : la 5ème carte commune
Board : c’est l’ensemble des cartes sur le tapis donc ça peut être que le flop ou flop + turn ou board complet flop + turn + river.
Cut card : carte que le dealer place sous le jeu de cartes pour cacher la dernière carte
Card guard : petit objet que l’on place sur ses cartes personnelles pour montrer que nous sommes encore dans le coup ou tout simplement par superstition
Stack : c’est l’ensemble des jetons d’un joueur.
Pot : ensemble des jetons investis par tous les joueurs ; il se met sur le coté du board de manière distincte des stakes des joueurs.
Main pot et side pot : lorsqu’un joueur est à tapis (all in), que 2 joueurs payent le tapis : l’ensemble des jetons des trois joueurs font le main pot (l’équivalent du pot classique) ; par contre dans le coup, chaque relance supplémentaire des deux joueurs restants est mise dans le side pot qui ne se jouera que parmi ces deux joueurs (je reviendrai dessus dans « cas particuliers »).

Les tables :
Heads-up : un contre un
Short handed : table composée de 6 joueurs
Full ring :
table composée de 9 ou 10 joueurs

Les styles de jeu des joueurs :

styledejeudesjoueurs.jpg

Voici un tableau tiré de poker office qui est un logiciel qui permet en temps réel de savoir le style d’un joueur. Il permet de bien détailler les différents styles de jeu. Je vais les décrire un peu plus en détails :

Les Catégories :

1. Catégorie « Loose » : joueur qui voit en moyenne + de 45% des flops ;

2. Catégorie « Semi-loose » : joueur qui voit en moyenne entre 30% et 45% de flops ;

3. Catégorie « Tight » : joueur qui voit en moyenne entre 10% et 30% de flops ;

4. Catégorie « Weak » : joueur qui voit en moyenne – 10% de flops.

Les Styles :

1. Style « aggressive » (préflop ou post flop) : relance très régulièrement avant le flop ou au flop ;

2. Style « passive » (préflop ou post flop) : consiste à ne faire que payer sans jamais relancer ; voir se coucher assez facilement ;

3. Style « neutre » (post flop) : uniquement chez les tight agressif préflop, c’est le fait d’être autant agressif que passif au flop ;

3. Style « weak » : jeter sa main dès qu’il a y la moindre relance un peu forte ; ne pas relancer alors qu’on a une main assez forte pour le faire.

Potentiel des mains de départ (probabilité de gagner le coup par rapport à notre main privative)
potentielmainsdedpart.bmp

Je n’ai pris que le top 20 mais on remarque bien qu’en heads-up, les paires servies sont beaucoup plus présentes qu’en full ring. Attention, ce n’est pas parce que certaines mains représentent un pourcentage important (surtout à 9) qu’il faut les jouer absolument.

Lexique complet :

%pfr: % de préflop raise. une information affichée par les logiciels trackers qui permet de savoir si le joueur est agressif ou pas. moyenne a 15/16% en dessous joueur passif, au dessus joueur aggro (en gros). en dessous de 7, le joueur devient vraiment passif.
(valeurs données a titre indicatives: l’interprétation est assez arbitraire)

%VPIP: % Volontary Put In the Pot: % d’argent mis volontairement dans le pot en dehors des blind. un VPIP de ~20 donne un joueur serré. a partir de 25, le joueur commence a devenir loose
(valeurs données a titre indicatives: l’interprétation est assez arbitraire)

3-Bet: Third bet: re raise

4-Bet: four bet: re-re-raise

Account : Le compte joueur que vous créez sur le site. Vous relie au caissier (cashier) ou vous pouvez faire un dépot (deposit) ou un retrait d’argent (cashout ou withdrawall).

Add-On: jetons achetés a la fin de la période de rachat dans un tournoi rebuy.

Aggro (être) : agressif. type de jeu. être agressif signifie agresser systématiquement les pots: raise, re-raise, tapis….contraire de passif.

AK Beginner’s Big Bluff : Le bluff du débutant avec AK sur un flop qui ne l’améliore pas, mais il ne peut pas coucher AK donc il se met tapis.

b3b = bet-3bet, miser dans l’idée de sur relancer (reraiser) la relance éventuelle de l’adversaire

BB, SB : Big bling, Small blind

Bad beat lit = retournement de situation. perdre un pot alors que les probabilités de victoire de l’adversaire étaient très basses

Bankrool : La totalité du capital que possède un joueur de poker.

Barrel to fire a first barrel (flop), a 2nd barrel (turn), or a 3rd barrel (river). lit = tirer un chargeur (de mitraillette). miser le flop, le turn ou la river, généralement en bluff.

Bellybuster (straight draw) : Tirage de quinte ventrale (eg. 78TJ)

Betting Pattern : Structure de mise de l’adversaire sur les différents tours. peut permettre d’identifier sa main, ou de resserrer l’éventail de mains plausible.

Blocking bet : Petite mise destinée a freiner le coup. sur un adversaire passif, celui ne fera que caller, permettant ainsi de fixer soi même le prix de l’enchère. Souvent utilisé a la river pour obtenir un dévoilement des cartes pas cher.

Boat : full house.

Boiter : cf tapis/all in

Bounty : Dans un MTT, prime sur la tête d’un joueur: si vous sortez ce joueur, vous touchez cette prime.

Board : Les cartes communes visibles sur la table

Bulle (la, être sorti à la, passer la; ang. buble) : la place du con, celle juste avant les places payées dans un MTT. l’approche de la bulle incite les petits stacks à ne pas trop bouger et les gros a beaucoup voler les blinds.

Bustout : Lorsqu’un joueur se fait éliminer (sortir) d’un tournoi.

Buy-in : prix d’entrée d’un tournoi

Cash games : Partie libre. Les tarifs (stakes) varient selon la table choisie.

Cave (ou buy in) : La somme de jetons que vous avez achetez pour participer à une partie ou un tournoi.

CB : continuation bet. lorsqu’on a attaqué préflop, et qu’on mise le flop, quelque soit celui ci.

Chase : Jouer un ou plusieurs tirage (essayer de gagner en ne partant pas favori). chase se traduit par « chasser »

Check&fold : Plus rien ne sera investi dans la main (on check, et s’il y a une mise on se couche).

Chips : Les jetons. Ronds généralement et de différentes couleurs selon la valeur.

Chip dumping : transfert intentionnel de jetons lors d’un coup « bidon » de joueur a joueur en tournoi. interdit, bien sur.

Chip-leader : C’est la personne à la table ou dans un tournoi qui possède le plus de jetons.

Clubs (noté « c » sur une hand history) : Trèfle

Coin flip : lit. pile ou face. un coup a environ 50/50

Cold-call : lit call a froid. call le bet de l’adversaire, alors qu’un raise aurait été envisageable dans la situation. généralement quand on est quasi certain d’être devant l’adversaire (idem smooth call, flat call)

Cold-deck : Affrontement malchanceux de bonnes mains (eg. AA vs KK)

Commited (être commited au pot) : lit. engagé. On a tellement investi de jetons dans le pot, qu’on est obligé d’aller au bout et d’y mettre tous ces jetons.

Connectors : on appelle une main connectors lorsque les deux cartes se suivent (ex 87, KQ, etc…)

Cooler : lit. refroidisseur: voir cold deck.

CR : check-raise

Crying call : Suivre mais vraiment celui qui suit n’avait pas envie… Eg en limit poker, il y a souvent des crying calls à la river car le pot est alors tellement gros qu’il est difficile de justifier un fold (mm si on persuadé d’avoir perdu).

Cut-off : Position juste à droite du bouton

Deep money (jeu en) : Modifications apportées à son jeu lorsque les stacks sont très importantes vis-à-vis des blinds. La taille du pot est alors une petite partie des stacks des joueurs, ce qui procure énormément de levier aux mains spéculatives (78 etc…). Réciproquement, si les stacks étaient bcp plus petites par rapport au pot, les mêmes mains spéculatives sont moins intéressantes car les gains sont alors limités même si la main s’améliore.

Déstacker : Prendre tt les jetons d’un adversaire

Diamonds (noté « d » sur une hand history) : Carreau

Donk : abr. de donkey, âne. joueur qui pense savoir jouer mais qui ne sait pas. donk play: coup joué comme un donk.

Double bellybuster (straight draw) : double tirage de quinte ventrale, (eg 7 9TJ K)

Double Shoutout ou DS : double Sit and Go 1 table: les vainqueurs de X premiers SNG se retrouvent qualifiés pour un autre SnG qui lui donne des places payées.
Généralement utilisé en satellite de tournoi à gros buy-in, car cela permet de bien gonfler le prizepool du S&G final.

Draw : lit. tirage: avoir une main non faite, mais qui peut s’améliorer avec les cartes a venir. par ex: tirage couleur/flush.

Drawing dead (être) : lit. tirer mort: ne plus pouvoir gagner la main, quelque soit les cartes qui puissent arriver

EPT : European Poker Tour. Série de tournois qui se déroulent en Europe

ev : Expected Value (espérance mathématique). c’est [probabilité de gagner]x[gains]-[probabilité de perdre]x[pertes]. ev>0 signifie que le coup est positif (rapporte des sousous) sur le long terme.

ev$ : EV rapportée aux places payées en fin de tournoi

Feeler bet : Mise destinée à « tâter le terrain », essayer de voir ce que pourrait avoir l’adversaire. = probe bet

ffs : For Fuck Sake! (putain de merde)

Fish : lit. poisson. en français = pigeon. qqu’un qui n’y connaît rien et qui est prêt a vous donner tout ses jetons.

Flat call : lit. : call a plat. call le bet de l’adversaire, alors qu’un raise aurait été envisageable dans la situation. généralement quand on est quasi certain d’être devant l’adversaire (idem smooth call)

To float/floating : Suivre une mise au flop sans draw et sans paire dans l’espoir de prendre le pot au turn ou a la river si l’adversaire montre de la faiblesse.

Flush : Couleur. 5 cartes de la même couleur

Flush draw : tirage Couleur.

FR : Full Ring, se dit d’une table comptant 9 ou 10 joueurs

Fold equity (avoir de la) Probabilité que notre adversaire se couche après une grosse mise.

Freeroll : Tournoi gratuit, éventuellement doté en argent

Freezout : Tournoi ou l’on n’a pas la possibilité de se recaver.

GG : « Good Game » (commentaire après une partie, ou quand quelqu’un se fait éliminer)

Hand history : Compte rendu de vos coups que vous venez de jouer.

Hearts (noté « h » sur une hand history) : Coeur

Hit and run : Quitter la table juste après avoir gagné un gros pot

IMO : A mon avis (In My Opinion)

ITM : abrev. In The Money. avoir atteint les places payées

LAG : Loose-Agressive

LAP : Loose-Passif

Lead : est le fait de prendre l’initiative dans un coup, c’est toi qui attaque ton/tes adversaire(s).

Leave table : Pour quitter la table.

Limper : Personne qui suit le BB. (limp=suivre)

lmao : Laughing My Ass Off (mort de rire).

Lobby : L’accueil du site, là ou on choisit ses parties et ses tournois.

Lockout : Situation où la main favorite s’améliore encore, ruinant totalement les chances de l’adversaire (il ne peut plus faire d’outdraw).

Longshot : Situation qui a très peu de chance de s’améliorer (tirage quinte ventrale etc…)

Loose (être) : type de jeu. large. jouer beaucoup de mains préflop. post-flop jouer des jeux qui ont de faibles pourcentages de gagner au showdown. contraire de tight.

Mid pos ou MP : Milieu de parole

MTT : Multi table tournament: tournoi a plusieurs table

Mucker : fait de jeter ses cartes sans les montrer lorsqu’on a perdu un coup

nh : « Nice hand » (commentaire après un coup)

Nit : Se dit d’un joueur qui ne joue que les nuts.

Oesd : open ended str8 draw (tirage quinte bilatéral)

Off suited : on appelle une main off suited lorsque les cartes ne sont pas de la même couleur ; elle sera notée par exemple ATo [As - Dix dépareillés]

Out : représente une carte qui permet d’améliorer son jeu actuel. Par exemple : J1 a 87 ; J2 a AA ; le flop arrive 6-9-A. A ce moment là, J2 a brelan d’as et J1 a un tirage quinte par les deux bouts donc n’importe quel 5 ou n’importe quel T [10] lui donne une quinte -> il a 8 outs pour gagner le coup (Les 4 « 5″ et les 4 « T »).

Out of pos (OOP) : En mauvaise position de parole (genre juste à gauche du relanceur avec 5 personnes à parler derrière).

Outdraw (to draw out) : Main non-favorite (après le flop) qui s’améliore pour battre la main favorite.

Overbet : Miser + que le pot.

Overcall : Suivre une mise après qu’un ou plusieurs joueurs aient suivi avant vous.

Overcard : correspond à une carte en main qui a une valeur supérieure à toutes les cartes sur le board

Overpaire : correspond à une paire en main qui est supérieure aux cartes du board (ex : vous avez AA, votre adversaire a AT et le flop donne T – 6 – 4 ; votre adversaire a une paire de 10 mais vous vous avez une overpaire par rapport à lui)

Peel a flop (to peel a flop) lit. peler un flop; payer pour voir une carte supplémentaire, ça constitue généralement une faiblesse dans le jeu.

PO : Poker Office, logiciel qui permet d’avoir des informations en temps réel sur les joueurs et de pouvoir analyser son jeu après les parties. De connaître ses gains et pertes en cash games ou en STT/MTT.

Poker Rooms, cardroom : Endroits où on y trouve en permanence une grande variété de tables et de tarifs.

Pot odd : la côte du pot, c’est à dire sa rentabilité potentielle.

PT : Poker Tracker : même style de logiciel que Poker Office.

pp : Pocket Pair (paire en main au holdem, peu importe la valeur).

Probe bet : Mise destinée à « tâter le terrain », essayer de voir ce que pourrait avoir l’adversaire. = feeler bet

Psb ou pb : pot sized bet (pot bet), bet à hauteur du pot

Rainbow (flop) : Flop avec 3 couleurs différentes.

Raiser : Personne qui a relancé

Rake : prélèvement pris par l’organisateur sur le pot.

Rakeback : partie du rake (prélèvement) redonné aux joueurs sous une forme ou sous une autres ($, ou fpp, par ex)

Rebuy : tournoi ou l’on peut racheter des jetons si l’on a perdu ceux attribué au départ pendant une certaine période. Permet de gonfler le prizepool. La période de rebuy est généralement d’1 heure.

Register : S’inscrire (dans un tournoi).

Rigged : truqué, faussé, manipulé.

ROI : abrev. Return Of Investissement. retour sur investissement
ROI (en %) = ( ( Retour – Capital Investi ) / Capital Investi ) * 100

retour : ce que vous gagnez en tournoi/S&G
capital investi : le buy-in cumulé de vos tournois/S&G

un bon ROI en S&G , c’est 15-20%
un bon ROI en MTT, c’est 40/50-100%

rotfl = Rolling On The Floor Laughing (mort de rire).

Runner-runner : Deux cartes « parfaites » qui complètent un tirage (par ex. 78 qui touche une quinte sur un Flop A34, Turn 5, River 6)

Sandbag : Cf. slowplay

Satellite, super satellite : Tournoi ou, pour quelques dollars, on peut gagner l’entrée à un tournoi important, comme le WSOP, ou WPT, ou EPT,…

Scary Cards : Présence d’une carte effrayante sur le board, exemple : un AS lorsque l’on possède une paire de roi servi.

Scary board : Un tableau offrant beaucoup de possibilité à notre adversaire de s’être amélioré. Exemple Flop Qh; Jh; Th, alors que l’on possède une paire d’as

Se recaver (rebuy) : Racheter des jetons quand on a perdu son tapis (tous les jetons que l’on avait devant soi).

Set : Une paire servi qui touche son brelan

Set mining ou Set Farming: Lit. « Chercher le set » ou « élevage de Set ». Avec un petite pp, caller un raise préflop signalant une grosse PP chez l’adversaire, en espérant toucher son set. A ne faire que si l’adversaire dispose d’une stack de ~8 fois la valeur du raise et si votre stack est également égal a cette valeur, pour avoir la cote. (à éviter si on sait que l’adversaire est capable de coucher sa main)

Scooper (un pot) : dans un jeu H/L (high/low) gagner a la fois le haut et le bas.

Short Stack : joueur qui n’a plus beaucoup de jetons.

Shove (to shove) : faire tapis, envoyer all in

Showdown : dévoilement des cartes lorsque l’un des joueurs est à tapis ou lorsque les joueurs ont payé les mêmes sommes après la river donc à la fin du coup.

Sit-and-go : Tournoi à nombre de joueurs limité qui démarre dès que le nombre de joueurs fixé est atteint.

Sitting Out : Quand un joueur est à la table mais s’absente provisoirement.

Slowplay ou slowplayer : Jouer une très bonne main en évitant d’agresser (pour piéger l’adversaire).

Slowrolling ou slowroller : Quand on possède le jeu max, comportement anti-sportif consistant à prendre son temps pour caller ou montrer son jeu. L’usage veut que l’on montre ses cartes immédiatement quand on sait qu’on ne peut pas être battu.

Smooth-call : Cf. cold-call

Sooted : Suited (main as sortie eg. 7 de coeur, dame de coeur). = suited

Soft-playing : coup intentionnellement ralenti entre 2 joueurs qui se connaissent afin de ne pas se prendre de jetons l’un l’autre. (check jusqu’a la river alors que la main impose un raise par ex)

Spades (noté « s » dans sur une hand history) : Pique

Split : =partage, partage du pot entre les joueurs a égalité sur un coup

Squeeze Play : Grosse relance après la mise d’un joueur en début de parole qui a été suivi par un joueur ayant montré de la faiblesse dans le but de faire coucher le relanceur initial qui sera probablement suivi de celui qui l’avait suivi. effet sandwich !

Stack : Pile de jetons devant soi

Steaming (to be) : être en tilt

str8 : Straight (quinte)

Straight draw : tirage quinte.

String bet : au poker en live, miser en amenant ces jetons en plusieurs fois. type de mise interdit, car pourrait trop facilement influencer l’adversaire. On doit donc tjrs miser les jetons en une seule fois.

Sry : Sorry (désolé, eg. après un coup de chance).

Suck out : Gagner en étant clairement pas favori (genre KK vs AA) sans que l’adversaire ai lui-même mal joué (s’il check au flop et au turn et qu’un K tombe ce n’est + un suckout lol).

Suited : on appelle une main suited lorsque les deux cartes sont de la même couleur ; elle sera notée par exemple ATs [As - Dix de même couleur] dans ce cas le « s » n’est pas l’abréviation de spade (pique) mais suited

Suited connectors : ce sont deux cartes de même couleur qui se suivent (ex AKs [As - Roi de même couleur])

TAG : Tight-Agressive

TAP : Tight-Passif

Tapis (annoncerou all in : fait de miser tous ses jetons en un seul coup.

Tell : tic du comportement qui permet d’optimiser son read sur un joueur. Ex : se gratter la joue quand on a un bon jeu, regarder plusieurs fois sa main, etc… c’est souvent très subjectif et il appartient à chacun d’associer un tell à une action précise.

Tight (être) : type d’attitude de jeu. jouer serré: ne jouer que les grosses mains préflop, ou les gros jeux post-flop. syn. serrure.

Tilt (partir en) : jouer stupidement après avoir été malchanceux

Tournoi : Compétition de poker, par opposition au cash game. Le droit d’entrée alimente le « prize pool » (la cagnotte redistribuée aux premiers du classement final)

Trap : Piège (eg. slowplayer une main).

Trips : Avoir un brelan grâce à une carte qui a doublé sur le tableau

ul : UnLucky (pas de bol).

UTG : Under the gun, 1er jouer à parler (à la gauche du BB).

Value bet : Faire une petite mise offrant des cotes tentantes à son adversaire dans le but de le faire suivre alors que l’on possède déjà probablement la meilleure main.

Waiting list : Liste d’attente

wp : Well Played (bien joué).

WPT : World Poker Tour. Série de tournois qui se déroulent quasi exclusivement aux Etats-Unis

WSOP : World Series of Poker. Ce sont les championnats du monde qui se tiennent chaque année (souvent à partir de juin jusqu’à fin juillet début août). On y retrouve toutes les variantes. Considérés comme le must des tournois de poker.

Wraparound (draw) : Au Omaha, tirage quinte à + de 17 outs (eg. 89QK, flop 5TJ).

yw : You’re Welcome (de rien)



Autres articles

2 commentaires

  1. aline dit :

    J’au une question au sujet du flop, flush et flush draw.

    Pourquoi dit on que l’on a une chance sur troi de toucher sa flush lorsque l’on a un flush draw au flop?

  2. DasAmnesiac dit :

    Lorsqu’on se retrouve avec une flush draw au flop cela veut dire que nous avons 9 cartes pour toucher sa couleur : 13 cartes de la couleur – 2 sur le flop et 2 dans votre main (ou 3 sur le flop et 1 dans votre main). Pour calculer ses probabilités approximatives au flop, il faut multiplier son nombre d’outs par 4 puis soustraire 2% donc (9×4)-2 = 34% soit 1 chance sur 3

Répondre

gta legende |
metalgear |
boblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | spartanseize
| battle
| programateurpilout